ARCHITECTE MAISON PASSIVE GARD ARCHITECTURE BATIMENT PASSIF 30 

Projet d’habitat collectif en secteur sauvegardé à Avignon (84), rue des Lices

Restauration et réhabilitation de 2  immeubles insalubres en 6 appartements en triplex et garages (793 m²)

Budget : 1 569 900 €HT Mission étude DCE en collaboration avec Studio BT architectes, mission Chantier Studio BT

 

A - Travaux de sondages, reconnaissances et mises à nu préalables :

Une campagne de sondage réalisée en amont, avec accord de l’Architecte des Bâtiments de France, en concertation avec l’archéologue départemental François Guyonnet, a permis de déterminer la nature d’un certain nombre d’éléments structurels : poteaux pierre, parois à pans de bois.

Sont prévus :

Dépose des doublages et faux plafonds en RdC ;

Sondages sols RdC ;

Sondages des enduits intérieurs et extérieurs sur murs ;

Sondage des abouts de poutres de charpente de toiture et de planchers ;

Travaux de reconnaissance intéressant les parcours et l’état des collecteurs intérieurs.

 

B - Restauration des façades sur rues :

Les projets de façades ne sont pas définitifs : des détails seront fournis après sondages et piquage, en particulier pour la recomposition des RdC et des parties enduites.

Les enduits et les éléments parasites, notamment de réseaux seront purgés sur l’ensemble des façades.

L’objectif du projet de façade est de respecter ou créer une cohérence des élévations en tenant compte du vocabulaire existant, de l’identification des façades à deux travées au Nord, et à une travée au Sud, correspondant aux 4 anciennes parcelles en lanières. La composition des façades rue des Lices rappelle le parti pris général de restauration par le traitement des niveaux inférieurs et supérieurs associé à la composition du XIXe des niveaux intermédiaires.

Au Sud rue Damette, la faible épaisseur des façades en pierre de taille et la fragilité de la pierre (très érodée  et pulvérulente), détermineront le parti définitif de restauration, après piquage de l’enduit. Les baies du 2ème étage bouchées (bouchements visibles à l’intérieur) et une baie haute du RdC sont rouvertes. Les baies basses du RdC sont bouchées. L’atelier ouvre par une porte vitrée et une large baie sur allège basse.

 

C - Création de façades sur cour :

Le projet de façades sur cour est résolument contemporain, en structure légère métal et bois.

La composition d’ensemble est dictée par les trames de poteaux de pierre conservés.

La lumière naturelle dans les logements et la fluidité intérieur-extérieur (chaque logement dispose d’une terrasse ou loggia) sont privilégiées, et un jeu de hauteurs de baies évite les vis à vis direct.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12